logotype
diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama diaporama

Ordinaire a vif

Création 2005

Ordinaire à vif

C’est un hall, un centre commercial, une gare, une salle d’embarquement, un de ces lieux où l’on ne reste pas : on y croise ceux et celles qui vont ailleurs, on le traverse et on disparaît, c’est un lieu où l’être se dissout, un seuil.
L’espace est ponctué de balises ordinaires : un banc, une chaise, un seau abandonné sous une improbable fuite d’eau…

Dans cet espace où leurs pas éperdus les ramènent vers leurs rêves, cinq femmes jouent à avoir peur, être en danger pour être plus, pour oser plus, fuir, chercher secours, se cacher, se travestir… 
L’exaltation du jeu devient angoisse, à trop croire à ses rêves on peut devenir autre et peu à peu franchir une limite… ne plus pouvoir retourner à ses repères ordinaires, s’éloigner irrévocablement.
 Elles ont claqué la porte mais pas tourné la page. Vidées mais pas assez encore pour pouvoir respirer à fond. Elles sont en transit, dangereuses et fragiles comme ces héroïnes de film noir, plus suspectes que victimes et que l’on ne peut s’empêcher de suivre.

Chorégraphe invité : Frédéric Lescure
Danseuses : Adelina Tritsch, Véronique Kervarrec, Anne Perbal, Caroline Delaire, Karine Vayssettes
Régisseur : Thierry Bouilhet
Costumes : Dominique Ragot
Musiques :  Godspeed you black emperor, Howie B…

Extrait vidéo

Photos : Gérard de Temmerman
Production : cie éponyme
Coproduction : cie l’échappée
Durée : 40 minutes

Share